Les températures ont grimpé dans les derniers jours, on a cru entrevoir le printemps et ses rayons de soleil qui ont commencé à nous chauffer la peau… ça fait du bien non ? On s’est cru au printemps : certain.e.s ont sorti leurs lunettes de soleil, d’autres ont laissé entrevoir leurs chevilles sans chaussettes, d’autres ont fait tomber le manteau et dénudé leurs bras pâlots…

Nous ne sommes que début mars, c’est officiellement encore l’hiver pendant plusieurs semaines, le soleil pointe le bout de son nez mais - comme disaient nos grands-parents - le fond de l’air reste frais - et le thermomètre fait encore le yoyo… 10° le matin, c’est encore l’hiver, presque 20° en plein soleil l’après-midi, mais frisquet à l’ombre et même à l’intérieur… Pour optimiser nos journées bien remplies, nos déplacements à vélo pour aller travailler, le coup de transport pour aller fissa à un rendez-vous, les courses avant 18h, nous voulons être bien habillé.e.s : ni trop chaud, ni trop froid, protégé.e.s des giboulées de mars, confortables pour bouger, tout en gardant un bon style. Avec ces variations de température, pas toujours évident de savoir comment s’habiller avec le bon look : le manteau d’hiver qui tient trop chaud au soleil, la veste en jeans ou en cuir de demi saison ne tient pas assez chaud le matin… Alors, on fait quoi pour s’habiller dans ces jours de transition de météo ?

Le Layering, vous connaissez ?

Layer, ça veut dire « couches ». Le layering, ce n’est ni une technique de soin capillaire, ni une tendance culinaire, c’est cette bonne vieille technique de l’oignon : s’habiller de façon intelligente et modulable en superposant 3 couches pour être bien équipé.e à tout moment de la journée. Exit le look bibendum, l’important n’est pas de superposer 20 couches mais seulement 3 couches bien choisies. Nous vous préparons un article complet sur le sujet mais ce que vous devez retenir :

  • une couche de base contre votre peau: un tshirt ou un top qu’on choisit près du corps et fin (effet seconde peau pour maintenir la chaleur dégagée par votre corps et évacuer l’humidité) et doux (pour rester confortable et être tendre avec votre peau). Vous pouvez opter des matières naturelles (coton bio, mélange laine et soie…) ou pour une matière thermique plus technique : l’important est de ne pas transpirer excessivement, à la fois pour la régulation de la température de votre corps et pour vous sentir confortable toute la journée.

  • une couche intermédiaire isolante, pas trop moulante pour laisser l’air circuler. Bien sûr, vous pouvez mettre un pull ou un gilet d’une jolie matière naturelle. Mais notre conseil à nous, c’est de découvrir Fudoon, la capuche à enfiler. Chaude, légère, déperlante, confortable, pratique à enfiler et enlever, facilement transportable partout, cette capuche doudoune va être votre meilleure alliée pour traverser avec style la journée et ses températures tantôt hivernales et tantôt printanières. Le matin, sortez couvert.e bien confortablement dans votre Fudoon. Un coup de pluie, hop dégainez la capuche et protégez-vous la tête. Un coup de vent, hop resserrez la capuche pour rester bien au chaud et bien coiffé.e. Un coup de chaud, retirez votre Fudoon en un geste et rangez-la facilement dans son pochon de transport. Un coup de mou, donnez du peps à votre tenue avec les couleurs vitaminées de votre Fudoon ! Et par-dessus, on met quoi ? C’est facile :

  • une couche extérieure: en plein hiver, nous conseillons d’opter pour un manteau ou une parka. Mais en mi-saison comme en ce moment, plutôt ensoleillée avec de fortes variations de température dans une même journée, nous recommandons une option plus légère et plus confortable qui s’accordera parfaitement à votre Fudoon : ressortez votre veste en jeans ou en cuir préférée ou bien votre trench (ils ont certainement passé l’hiver dans le placard). Associés à votre Fudoon, vous serez paré.e pour affronter le programme chargé de votre journée.

Libre et au chaud en Fudoon

On oublie les mains prises par un parapluie moche qu’on va finir par perdre (encore !), les cheveux mouillés et ébouriffés, la goutte de pluie qui coule dans le cou, le courant d’air qui s’immisce dans la gorge. Finies aussi les arrivées au bureau en look bonhomme Michelin, les épaisseurs qui nous engoncent et limitent nos mouvements, le coup de chaud en plein après-midi. Ca ne va pas vous manquer… Enfilez et enlevez votre capuche Fudoon en un geste et soyez libre de vos mouvements !

 D’ailleurs, la journaliste Caroline Ithurbide, à l’affût des produits innovants et bien pensés pour sa rubrique « Vie pratique » sur l’émission William à midi, a repéré la capuche Fudoon et l’a enfilé sur le plateau de C8.

Chaud juste où il faut, quand il faut

Fudoon, la capuche à enfiler vous tient chaud juste où il faut, juste quand il faut. Cette capuche doudoune couvre les parties essentielles du corps à maintenir au chaud : la gorge, la poitrine, le cou, la nuque et la tête. Au cœur de la thermorégulation du corps humain, ce sont les parties qu’il faut maintenir à la bonne température.

Contrairement à une doudoune classique, Fudoon ne tient chaud qu’à ces parties du corps les plus essentielles : sans emmanchures, elle est conçue pour ne pas vous tenir chaud aux aisselles, parties naturellement tenues à température, et ainsi éviter une transpiration inutile.

Et dès que votre corps se réchauffe grâce à un rayon de soleil ou à une activité physique, retirez et rangez votre capuche Fudoon en un geste pour profiter de la douceur printanière…


Leave a comment